Une planète qui redevient bleue

Vous avez pris ce journal et vous avez commencé à le lire, avec peut-être l’impression que le thème de cette édition, le jour de la Terre, abordera ad nauseam les mêmes sujets : qu’il faut protéger l’environnement, que nous n’avons qu’une seule planète et patati et patata ; bref, toujours des cris alarmistes que nous courons droit vers la catastrophe. C’est parfois l’impression que plusieurs ont avec toutes ces nouvelles assez négatives. À longueur de journée, le moral peut être au plus bas. Mais y a-t-il des news plus positives? Eh bien, OUI!

Conservation de la biodiversité :

Admettons que vous naviguez sur Wikipédia et que vous cherchez une espèce en particulier. Sur la côté droit de la page se trouve une photo de l’animal avec plusieurs caractéristiques… dont une mention « en danger », « éteinte au niveau mondial » ou « préoccupation mineure »… cela vous dit-il quelque chose? Eh bien, cette classification fait partie des différentes catégories de la liste rouge de l’UICN.

uicn-liste-rouge-pendjari-2-638

Nouveauté : une liste verte d’espèces de l’UICN a été proposée. Cette liste montrera les espèces avec des populations signifiantes qui interagissent avec l’écosystème dont elles font partie. Après tout, la conservation n’est pas seulement d’éviter l’extinction, mais aussi la réintégration des espèces. C’est le message que cette liste verte essaiera de transmettre à chacun-e d’entre nous.

Énergies renouvelables :

heli-on-charger

L’énergie solaire, cette ressource quasi inépuisable… L’humain sait aujourd’hui comment l’exploiter, mais les prix des panneaux photovoltaïques sont exubérants. Pour le consommateur de la classe moyenne, un panneau à 625$ produisant seulement 120 watts d’électricité n’est pas très avantageux… C’est pourquoi un panneau à seulement 90$ pour recharger vos téléphones cellulaires ou autres appareils électroniques serait peut-être un choix plus intéressant. Nommé HeLi-On, le chargeur est de la taille d’une lampe de poche et peut recharger un cellulaire en 2 à 3 heures. Son fonctionnement est très simple : dérouler le panneau solaire lorsqu’il y a du soleil (la pile emmagasinant l’électricité produite) ou utiliser cette énergie accumulée s’il n’y a pas de soleil. Cet objet a gagné plusieurs prix, en plus d’avoir été mentionné par plusieurs journaux à travers le monde.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :