Le capacitisme

Par Odile Lefrançois

« Discrimination envers les personnes ayant un handicap physique ou mental. »

C’est ainsi que le Wikitionnaire définit le capacitisme. De son côté, le Larousse ne reconnaît pas ce mot dans la langue française, et le vérificateur d’orthographe de Word non plus.

Pourtant, cette réalité est bien présente pour de nombreuses personnes dans notre société. Les accommodements que nous pouvons instaurer pour cette communauté parfois invisible sont souvent très simples, que ce soit par l’installation de rampes d’accessibilité à l’entrée de lieux publics, ou par la simple utilisation d’une police d’écriture lisible dans nos communications quotidiennes.  Néanmoins, il reste rare que de telles adaptations  soient mises en place.

D’où ça vient ?

Dans notre société, il est considéré comme normal d’être une personne « capable », donc sans handicap. Pourtant, au Québec, environ 16% de la population vit avec une situation de déficience physique ou mentale. Que leur atteinte soit légère ou plus lourde, toutes ces personnes doivent apprendre à se conformer à un environnement qui n’est malheureusement pas adapté à leur réalité.

De plus, de nombreux préjugés planent sur ces personnes. Elles sont souvent infantilisées par des inconnus, mais aussi par des membres de leur famille, des amis, et parfois même par leur équipe médicale. Ces médecins ont fait des années de recherche pour trouver une solution à nos maux, en oubliant quelques fois qu’un humain se cache derrière toute cette maladie.

Un problème de perception

Avec de l’aide, une personne handicapée peut pourtant vivre une vie tout à fait normale. Certaines particularités pouvant constituer des facteurs de discrimination ne sont d’ailleurs pas toujours considérées comme un problème par cette personne. 

La communauté sourde, par exemple, revendique depuis quelques années que ses membres ne sont pas « incapables », mais plutôt « différemment capables ». Seuls chez eux, leur surdité ne les empêche pas de vivre une vie épanouie. Au contraire, c’est nous qui posons un problème à l’obtention d’une vie normale pour eux, en étant incapable de communiquer de manière à être compris. Il en va de même pour une personne autiste qui ne comprendrait pas le sarcasme que nous utilisons si souvent.

Pourquoi serait-ce à elles de s’adapter à notre société, et non à nous de les aider ?

L’une des formes de discrimination les plus courantes

Le capacitisme, c’est donc ce rassemblement de tous les préjugés et stéréotypes que nous, en tant que société, continuons de prendre pour acquis lorsque nous pensons aux différents handicaps. 

C’est de penser qu’une personne aveugle a forcément perdu 100% de sa vue ou qu’elle ne peut se déplacer seule dans les transports en commun. C’est d’utiliser un terme associé à un trouble mental comme insulte, et de discréditer les réels diagnostiques reçus par certaines personnes sous prétexte qu’elles ont une apparence normale.

En fait, le capacitisme, c’est l’une des formes de discrimination qui est la plus courante, et pourtant, l’une de celles dont on parle le moins. En l’honneur de la semaine québécoise de la déficience intellectuelle qui avait lieu du 21 au 27 mars 2021, il serait intéressant de songer à ce que nous pourrions faire de mieux, individuellement comme collectivement, pour être davantage inclusifs envers tous ces gens que nous laissons tomber.

Voici une vidéo (en anglais) fort intéressante à ce sujet. Si tu désires en apprendre plus sur le sujet, je te conseille fortement de l’écouter, puis de te perdre le temps de quelques autres sur la chaîne de Jessica Kellgren-Frozard. Elle te fournira énormément d’informations tout en étant loin d’être ennuyeuse.

https://www.youtube.com/watch?v=fyGeX8gqx58 sur la chaîne Jessica Kellgren-Fozard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :