La sorcellerie moderne

Par Léa Tanguay

Halloween s’en vient et les sorcières se préparent à enfourcher leur balais pour venir vous jeter des sorts. Avec leur gros nez et leurs verrues, elles concoctent une potion pour vous transformer en rat. Les sorcières sont les méchantes des histoires, et je pense qu’ il est temps que l’on règle cette situation. Oubliez tous ces mythes et légendes… commençons par le début.

Comment peut-t-on définir un sorcier ?

Un sorcier ne se définit pas vraiment. C’est plutôt un concept. Une personne qui travaille avec l’énergie de la nature et ses propriétés pourrait être considérée comme un sorcier. Mais je rappelle que nous ne sommes pas dans Harry Potter. Les baguettes magiques et les balais volant…. ça n’existe pas !

Existe-t-il des religions dans la sorcellerie ?

Oui ! Il y en a plusieurs, mais la plus connue est la Wicca. C’est une religion païenne qui existe depuis très longtemps. Pour la Wicca, le plus important est l’accomplissement personnel dans tous les aspects de la vie. La nature guide les Wiccans et les aide à travers les difficultés et les facilitées. 

Il y a t-il un dieu ?

En fait, La Wicca ne croit pas à un seul dieu. Il y en a plusieurs : Hécate, Bran, Athéna, Hina, Ishtar et plusieurs autres. Tu trouves celui qui te correspond le plus selon le moment et tu lui demandes des faveurs et de l’aide. Souvent, on peut voir des autels en l’honneur de ces dieux et déesses. Cela aide à faire un lien direct avec eux en tout temps.

Pourquoi les chats noir ?

Dans la sorcellerie il existe ce que l’on appelle des familiers. Le principe est un peu comme dans The Golden Compass. C’est un animal qui te protège et t’aide puisque ce sont des êtres qui sont directement en lien avec la nature. Un chat, un chien, un oiseau, un rat ou ce que tu voudras peut devenir grâce à des incantations ton familier. Le chat noir est un mythe pour faire peur aux enfants. Ça va bien avec le style, tout simplement !

Par où commencer ?

La sorcellerie, c’est comme l’école. Il faut apprendre avant dl’exécuter. Le commencement c’est les recherches et l’éducation. On ne s’invente pas sorcier du jour au lendemain… il faut travailler et comprendre. Je pense que la base, ce sont les livres. Apprendre sur la religion dont tu veux faire partie est un gros must. Les encens, c’est le fun, mais à un certain moment, il faut se rendre à l’évidence ; tu ne deviens pas sorcier en allumant un peu de sauge et en transportant des cristaux sur toi. 

Un conseil ?

Prends le temps d’apprécier les moments que tu passes à apprendre et essayer la sorcellerie. C’est long, mais c’est vraiment enrichissant. Une étape à la fois et n’oublie pas de respirer entre tout ça !

Joyeuse Halloween, et n’oubliez pas que si vous voyez un chat noir le soir de l’halloween, ne courez pas, c’est simplement les gardiens qui font leur tour ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s