Végétaux de bas en haut

Par Ambre Savard

Votre maison en pierre se dissimule parfaitement dans le paysage urbain; mêmes murs gris, même façade terne, même ambiance morose. Il est temps de mettre un peu de vie dans tout ceci. Embellir son quartier et sa demeure tout en bénéficiant à la nature, c’est tout à fait possible avec des vignes sur ses murs extérieurs. Celles-ci vont également protéger les murs de la dégradation liée aux écarts de températures (particulièrement notables au Québec), de l’érosion due à  la pluie battante, ainsi qu’à maintenir une humidité beaucoup plus constante à la surface dudit mur. La lutte contre les îlots de chaleur n’aura jamais été plus simple. En bonus, l’action filtrante des végétaux bonifiera votre air. 

Évidemment, tous les murs ne sont pas des supports propices pour les vignes. Pierre-Yves Comtois de Ruelle Verte déconseille l’usage de vignes accolées aux propriétés avec des murs recouverts d’aluminium, de vinyle ou de peinture. Idem pour les murs en bois. L’idéal, selon lui, est de reposer la plante sur un grillage à quelques centimètres du mur ou sur une surface bien entretenue, c’est-à-dire, qui ne souffre ni de fissures ni d’effritement. Dans le cas contraire, la plante risquerait d’accélérer la dégradation ou de creuser les fissures. Même un mur en bonne santé pourrait finir ainsi, car il n’est pas à l’abri des vices cachés. Consulter une personne de confiance avant de se lancer dans un tel projet constitue la meilleure approche afin d’éviter les désagréments. 

Avant de passer à l’action, il faut aussi se rappeler que le Québec vit quatre saisons. Si la vigne perd ses feuilles en l’hiver, elle se sera parée de ses plus belles couleurs automnales quelques mois auparavant… Si cela ne met pas de la beauté dans votre vie ! De plus, vous pourrez vous attendre à observer une toute nouvelle biodiversité près de vos murs, puisque la vigne accueillera microorganismes, insectes et peut-être même oiseaux. Bon, si la faune ne vous passionne pas, vous y verrez moins l’avantage, mais la nature, elle,  vous remerciera. L’importance de ne pas avoir de fissures dans son mur prend alors un autre sens. Peu de gens aiment se faire voler sa maison par une bande de fourmis ou autres insectes. 

Prêt à verdir ? Assurez-vous de vouloir vous investir puisque, à l’instar d’autres plantes, un mur végétal requiert de l’entretien. Entre autres, il faut s’assurer de garder les espaces pour les fenêtres et la porte exempts de végétation. Si la vigne s’y installe, il faut la retirer délicatement. Un répondant d’Écohabitation explique que celle-ci s’agrippe à son support à l’aide de structures qui s’apparente à des ventouses. Les arracher trop rapidement endommagerait ces supports, ce qui est à éviter. Mais ne laissez pas l’angoisse vous prendre aux tripes. Bien entouré, ce changement de façade peut se révéler une merveilleuse aventure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s