La théorie du drap contour : ma nouvelle théorie de l’amour!

Par Léa Tanguay

La théorie du drap contour c’est quoi ? C’est un roman écrit par Valérie Chevalier et publié en 2016. 

Je suis passée devant ce livre plusieurs fois. Je ne m’étais jamais imaginé à quel point ce livre était rempli de lignes touchantes. Des phrases qui guérissent notre chagrin de confinement. C’est drôle, c’est vivant, c’est émotionnel puis c’est parfait de même. Un petit plaster sur notre manque d’amour.

La couverture elle-même est simple, mais très révélatrice de ce que représente l’amour pour Valérie Chevalier.

L’amour, voilà le grand sujet sur lequel l’autrice a voulu nous faire lire. Un grand classique comme sujet. Valérie Chevalier a voulu nous faire lire des belles phrases qui parlent de vérité. L’amour a été romantisé par plusieurs auteurs depuis le début des temps, mais dans La théorie du drap contour c’est l’inverse. On peut comprendre que ce n’est pas toujours facile d’aimer. Ça nous touche et ça nous brûle. Ce roman démontre que l’amour n’est pas toujours parfait. Depuis le début, ce livre n’attendait que de crier la réalité à ce propos. 

L’amour ce n’est pas simplement un couple, se sont aussi les amis, les collègues, ou encore mieux, nous-mêmes. Ce roman nous démontre que chaque parcelle de nous peut être aimée. Nos cernes, nos bobos, notre attitude de caca, nos larmes, nos cheveux maganés, notre faiblesse et notre sourire croche. C’est magnifique d’enfin se faire représenter en amour. Une vérité crue et difficile à avaler qui reste belle et même émotionnellement chargée.

 »Ça goûte pas bon, les ruptures. La tequila Straight non plus’’ 

On parle d’amour dans tous ces termes, mais aussi de connaître ces limites. L’auteure reprend bien le typique exemple de la fille de 25-30 ans qui a du fun. Peut-être trop de fun pour réaliser ce qu’elle veut réellement. Ça nous fait réfléchir à propos de ce que l’on recherche en amour. Valérie Chevalier a réussi à adapter son livre pour que les vieux autant que les jeunes puissent se sentir inclus tout au long des pages. 

Je suis tombée amoureuse du personnage de Florence. Une théorie on apprend ça en classe. Mais la théorie de l’amour, en as-tu entendu parler ? Eh bien Florence, le personnage principal, nous donne une petite idée sur ce que c’est la théorie de l’amour. Une fille lunatique en manque d’attention… Voilà la vérité qui fait mal.

J’ai dévoré ce livre en deux jours. Plus les pages tournaient, moins je voulais que ça finisse.

Tu es une personne qui aime les beaux moments? Tu aimes parler d’amour puis rêver en couleur? Les beaux souvenirs ou bien les leçons de vie ? Ce livre est pour toi. En lisant ce roman, j’ai réalisé à quel point les petits moments font de plus belles histoires que les grands. C’est le genre d’écrit qui te donne envie de tomber amoureux des autres et de toi-même. 

Valérie Chevalier, je te lève mon chapeau pour ce livre qui met les larmes aux yeux et qui donne envie de crier « je t’aime ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :